Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Création Logo Luxe

Infographiste depuis les années 2000, spécialisé en création de logos pour les entreprises haut de gamme, Laurent Bayot vous accompagne dans la conception de l'identité visuelle de votre marque.

Le design dans le vin

Un amateur comme un puriste se réfère toujours à l’étiquette qui est apposée sur l’une des innombrables bouteilles de vin qu’il aura sous les yeux. Que ce soit dans les grandes surfaces, chez un caviste ou dans un bar à vins, le choix se fera non pas seulement grâce à nom du domaine dont le nectar est issu, mais davantage à son habillage. La forme de la bouteille peut avoir son importance, attisée la curiosité, mais le repère absolu réside avant tout sur les informations qui sont apportées au consommateur. Les caractéristiques du produit viticole sont projetées à l’aide d’un visuel attractif et informatif.

L’étiquette : un repère inéluctable

Pour un client, choisir un bon vin de table qui s’associera parfaitement aux mets servis à ses convives est rarement une chose aisée. En scrutant les rayons d’une grande surface ou d’un caviste, tous les nectars se ressembleront à première vue. Le vin rouge aux côtés des vins rouges, le rosé se présentant toujours dans une robe perlée, et les vins blancs quelque peu dorés avec les reflets de la lumière.

Ainsi, en partant de ce premier constat, il sera très délicat de sélectionner un vin plutôt qu’un autre. L’étiquette est alors indispensable pour orienter l’acheteur vers un produit plutôt qu’un autre. Comment celle-ci se présente-t-elle ? Il y a tout d’abord le nom du domaine, qui est un indispensable. De plus, il faut y ajouter la région ou l’appellation. Un bordeaux sera assurément authentifié autrement qu’un Côte du Rhône. Vient ensuite l’année du millésime. Cette référence sera davantage parlante pour les fins connaisseurs que pour les amateurs.

 

Proposition d'étiquette Héritage - Château La Tuilière - Graphisme par Laurent Bayot.


Mais le plus important réside dans un visuel global. En effet, la forme, la couleur, la typographie ou encore la disposition seront les éléments clés qui permettront une mise en valeur d’une référence indéniable pour le consommateur. Il est également important de souligner sur certaines étiquettes la présence d’une oeuvre graphique ou d’un pictogramme. Ce visuel aura son importance car il apportera une information prépondérante aux yeux de l’acheteur. Il pourra déterminer, d’une manière ou d’une autre, le caractère du vin, si celui-ci est davantage fruité, fleuri ou bien au contraire, audacieux, brut ou capiteux. Le travail du graphiste aura alors toute son importance pour transmettre la meilleure information à travers une étiquette attrayante et explicite.

Des artistes de renom pour le graphisme du vin

Un nom de domaine parlant à la plus grande majorité des consommateurs de vin : le Château Mouton Rothschild. Il est reconnu en France et dans le monde entier comme l’un des plus prestigieux domaines viticoles du Médoc. Il est assurément l’une des propriétés de la famille anglaise depuis la seconde moitié du XIXè siècle.

Mais cette notoriété n’est pas simplement due à ses différents millésimes, à son nectar raffiné. Le graphisme associé à la bouteille a été d’une importance inéluctable, prouvant ainsi le savoir-faire de la maison Rotschild. Ainsi, dès le premier quart du XXè siècle, le domaine viticole a souhaité faire appel aux talents de certains graphistes pour embellir les bouteilles à l’aide d’une étiquette. Ce procédé n’a pas été confié aux premiers venus. Loin de là.

Braque, Dali, Kadinsky, Haring ou encore Andy Warhol sont autant de personnages emblématiques qui se sont succédés pour travailler année après année sur un visuel mettant en valeur la force de caractère du millésime, mais aussi promouvoir le nom du domaine auprès des consommateurs. Certains de ces artistes n’étaient pas encore réputés comme nous les connaissons aujourd’hui, d’autres ont réalisé ces oeuvres simplement en l’échange de quelques bouteilles du domaine prestigieux. Et finalement, c’est un constat simple qui est défini autour de ce thème : c’est le travail d’artisans au service d’autres artisans pour faire vivre un art, un savoir-faire et refléter le tout aux papilles du consommateur.

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :